Les occasions à saisir


 
   J'étais seul à la maison avec ma fille de 3 ans, Ramanda. J'avais offert à mon épouse de garder pour qu'elle puisse faire une sortie avec une amie. Je travaillais pendant que ma fille semblait jouer tranquillement dans la pièce d'à côté. Tout va bien, me disais-je.

   Lorsque la maison devient un peu trop tranquille à mon goût, toutefois, je demandai d'une voix forte : « Qu'est-ce que tu fais, Ramanda ? ». Aucune réponse. Je répétai ma question et entendis ma fille me dire : « Rien... » Rien ? Ça ne me rassure pas du tout...

   Je me levai et courus vers le salon, mais Ramanda se sauva dans le couloir. Je la poursuivis ensuite jusqu'à l'étage et je vis son petit derrière s'engouffrer dans la chambre à coucher. « Je la tiens ! », pensai-je. Elle essaya alors d'aller se cacher dans la salle de bains, mais je lui bloquai le passage. Je lui demandai de se tourner vers moi. Elle refusa. Puis, de ma grosse voix de papa autoritaire, je lui ordonnai : « Jeune fille, je t'ai demandé de te retourner ! »

   Lentement, elle se tourna vers moi. Dans sa main, elle tenait ce qui restait du tout nouveau rouge à lèvres de mon épouse, et toute sa figure était barbouillée de rouge flamboyant (sauf les lèvres, évidemment) !

   Lorsqu'elle leva vers moi ses petits yeux coupables, la bouche tremblante, j'entendis toutes les voix qui avaient crié après moi lorsque j'étais petit : « Comment as-tu pu... Tu sais très bien que... Combien de fois t'ai-je dit... Quel gachis tu as fait... ». Je n'avais plus qu'à choisir parmi ces réprimandes celle qui me permettrait de faire sentir à ma fille à quel point elle avait été vilaine.

   Avant de laisser libre cours à mes remontrances, cependant, je regardai le chandail que mon épouse avait mis à Ramanda une heure plus tôt. On pouvait y lire cette phrase en grosses lettres : « Je suis un vrai petit ange ! ». Mon regard se posa de nouveau sur les yeux larmoyants de ma fille et, plutôt que de voir une vilaine petite fille qui avait désobéi, je vis une enfant de Dieu... un vrai petit ange, un être précieux, un enfant qui débordait d'une spontanéité merveilleuse et que j'étais passé à deux cheveux de réprimander.

   « Mon trésor, tu es ravissante ! Viens, je vais te prendre en photo pour que maman voit à quel point tu es mignonne. » Je la photographiai, puis je remerciai Dieu de m'avoir donné l'occasion de Lui dire quel bel ange il m'avait donné.


Nick Lazaris



 

 
 
Page 1     Un enfant   André A. Bernier

Page 2     
Une éducation qui commence avant la naissance   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 3     
Lettre ouverte à tous les « méchants parents »   Stéphanie Charjoj-Auchere

Page 4     
Nos enfants   Shakti Gawain

Page 5     
Choisir d'avoir des enfants   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 6     
Éduquer au renoncement et à la réceptivité   Placide Gaboury

Page 7     
Les enfants sont des miroirs   Shakti Gawain 

Page 8     
Rachel   Céline Galipeau

Page 9     
Comment éduquer son enfant   Robert Bélanger

Page 10   
Quelques principes de programmation mentale   Jacqueline Aubry

Page 11   
L'éducation de l'enfant à la lumière de la science spirituelle   Rudolf Steiner

Page 12   
Les enfants « cristal »   Aurélie Pech

 

 


 

 
 33 
 



Créer un site
Créer un site