Bienvenue en Hollande

 

On me demande souvent de décrire mon expérience comme mère d'un enfant handicapé, afin de permettre à ceux qui n'ont pas vécu cette expérience unique de la comprendre et d'imaginer comment on se sent. Et bien, voici à quoi cela ressemble.


   Une grossesse, c'est comme planifier un fabuleux voyage en Italie. On achète un tas de guides et on élabore de magnifiques plans. Le Colisée. Le David de Michel-Ange. Les gondoles de Venise. On apprend quelques rudiments d'italien. On attend avec impatience.

   Après des mois d'attente, le jour J arrive. On boucle ses valises et on part. Quelques heures plus tard, l'avion se pose. L'agent de bord se lève et dit : « Bienvenue en Hollande. »

   « En Hollande ? Comment ça en Hollande ??? J'ai acheté un billet pour l'Italie ! Toute ma vie j'ai rêvé de visiter l'Italie ! »

   Or, il y a eu des changements dans les plans de vol. L'avion s'est posé en Hollande et c'est là qu'on doit rester.

   La chose importante à comprendre, c'est qu'on ne se retrouve pas dans un endroit horrible, dégoûtant et sale où règne la peste, la famine et la maladie. C'est juste un endroit différent.

   On doit donc sortir et acheter de nouveaux guides de voyage. On doit aussi apprendre une nouvelle langue, sans compter qu'on rencontrera de nouvelles personnes qu'on n'aurait jamais rencontrées autrement.

   C'est seulement un endroit différent. Le rythme est plus lent et moins flamboyant qu'en Italie. Lorsqu'on y a séjourné un certain temps et qu'on a pu reprendre son souffle, on regarde autour de soi... et on remarque pour la première fois que la Hollande a des moulins à vent et des tulipes. La Hollande a même des Rembrandt.

   Pendant ce temps, tous ceux qu'on connaît sont occupés à visiter l'Italie... et à vanter les merveilles de ce pays. Pour le reste de ses jours, on est contraint de dire : « Oui, j'étais censée y aller. C'est le voyage que j'avais planifié. 
»

   Et le chagrin suscité par ces mots ne disparaîtra jamais, jamais, jamais... car la perte de ce rêve est une perte trop immense.

   Cependant, si on passe sa vie à pleurer ce voyage manqué en Italie, on se prive de profiter pleinement de toutes les beautés uniques... de la Hollande.


Emily Perl Kingsley




Page suivante

Page d'accueil

 

 
Page 1     Un enfant   André A. Bernier

Page 2     
Une éducation qui commence avant la naissance   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 3     
Lettre ouverte à tous les « méchants parents »   Stéphanie Charjoj-Auchere

Page 4     
Nos enfants   Shakti Gawain

Page 5     
Choisir d'avoir des enfants   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 6     
Éduquer au renoncement et à la réceptivité   Placide Gaboury

Page 7     
Les enfants sont des miroirs   Shakti Gawain 

Page 8     
Rachel   Céline Galipeau

Page 9     
Comment éduquer son enfant   Robert Bélanger

Page 10   
Quelques principes de programmation mentale   Jacqueline Aubry

Page 11   
L'éducation de l'enfant à la lumière de la science spirituelle   Rudolf Steiner

Page 12   
Les enfants « cristal »   Aurélie Pech

 

 


 

 
 38 
 



Créer un site
Créer un site