La famille, les enfants



   La famille est une unité exigeante qui à certains moments est merveilleuse, et à d'autres, pénible. Au mieux, elle enrichit la vie, au pire, elle réduit ses membres à l'esclavage. De l'instant où naît le premier bébé au jour où le plus jeune, devenu grand, quitte la maison, la vie des parents est limitée par les exigences et les besoins de leurs enfants.

   La naissance des enfants précipite parfois un changement sérieux dans le rôle et les relations du couple. Malgré la vogue récente du partage des tâches parentales, c'est encore la mère qui prend le plus soin du bébé. Dans un couple, une fêlure peut se produire sur le plan sexuel, provoquée par l'épuisement dû à l'accouchement et les exigences affectives et physiques du nouveau lien créé entre la mère et son nouveau-né.

   Puis le temps passe et les demandes de l'enfant, s'adressant aux deux parents, mais surtout à la mère, croissent, et un parent peut être poussé dans des directions conflictuelles. Le bon sens lui dit que les soins et l'attention doivent être dispensés à l'être le plus vulnérable, en général l'enfant, mais un homme ou une femme adulte peuvent avoir besoin d'autant d'attention qu'un enfant. De nombreux enfants apprennent ainsi à dresser leurs parents l'un contre l'autre, renforçant entre eux la scission affective. Un parent peut aussi utiliser un enfant comme une arme dans une relation perturbée.

   La présence des enfants gêne l'intimité. Les rapports sexuels sont repoussés tard dans la nuit, ont lieu derrière des portes closes, surtout quand la famille vit à l'étroit. Bien que ce ne soit nullement nécessaire, bien des couples cachent à leurs enfants tous les aspects de leur sexualité et leurs échanges affectifs. Si bien que les enfants, lorsqu'ils sont avertis sur le plan sexuel, peuvent considérer la sexualité de leurs parents avec scepticisme ou dégoût.

   Pour alléger certaines pressions inhérentes à leurs relations, les parents doivent répartir honnêtement les tâches et réserver du temps et de l'énergie à leur épanouissement personnel, sexuel et affectif. Les parents doivent apprendre à être suffisamment égoïstes pour rester aussi un couple. Cela peut impliquer un effort délibéré et concerté pour échapper de temps à autre aux exigences de la vie de parents. Un couple peut trouver agréable de se réserver une soirée par semaine pour sortir ou faire de temps en temps un petit voyage sans les enfants.


source : Forme et santé, de Sélection du Reader's Digest


 


 
Page 1     Un enfant   André A. Bernier

Page 2     Une éducation qui commence avant la naissance   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 3     Lettre ouverte à tous les « méchants parents »   Stéphanie Charjoj-Auchere

Page 4     
Nos enfants   Shakti Gawain

Page 5     
Choisir d'avoir des enfants   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 6     
Éduquer au renoncement et à la réceptivité   Placide Gaboury

Page 7     
Les enfants sont des miroirs   Shakti Gawain 

Page 8     
Rachel   Céline Galipeau

Page 9     
Comment éduquer son enfant   Robert Bélanger

Page 10   
Quelques principes de programmation mentale   Jacqueline Aubry

Page 11   
L'éducation de l'enfant à la lumière de la science spirituelle   Rudolf Steiner

Page 12   Les enfants « cristal »   Aurélie Pech


 
 


 
 

 16 



Créer un site
Créer un site